Nouvelles et conseils

Le projet collectif de gestion de l’eau du bassin versant de la rivière Madawaska s’inscrit comme zone d’intervention prioritaire en phosphore (ZIPP). Les secteurs ciblés regroupent une grande partie du bassin versant du lac Témiscouata et de la rivière Madawaska qui représente plus de 3000 km2 et 11 sous-bassins versants.

Chaque année, des algues bleu-vert ont été recensées sur le lac Témiscouata depuis 2007. Les objectifs poursuivis dans le cadre de ce projet sont de contrer la prolifération des algues bleu-vert, de préserver la qualité de l’eau, de gérer la qualité de l’eau par bassin versant et de réduire la pollution diffuse d’origine agricole.

Dans ce projet, 94 entreprises ont été ciblées au départ (68 entreprises agricoles, membres et non-membres du club de gestion des sols du Témiscouata; et 26 entreprises acéricoles).Par la suite, les entreprises acéricoles ont été laissées de côté.

Depuis le démarrage du projet, des rencontres de sensibilisation auprès des producteurs ciblés ont été organisées; la réalisation et la mise à jour des PAA (plan d’accompagnement agro-environnemental) ont été réalisées;

  • 44 diagnostics spécialisés ont été effectués;
  • 30 projets spécifiques ont été exécutés.

Le suivi de la qualité de l’eau a été effectué dans le cadre du volet 10.2 du Programme Prime-vert de septembre 2009 à octobre 2010. Il a été réalisé dans 5 tributaires du lac Témiscouata en milieu agricole et dans 2 autres cours d’eau en milieu acéricole. Par la suite, à l’été 2011 et durant la saison 2012, le suivi de la qualité de l’eau avec le MDDEFP a été réalisé dans un autre tributaire du lac Témiscouata en milieu agricole.

En 2011, cinq activités de sensibilisation, mobilisation ont été réalisées sur l’ensemble du territoire. En 2012, une activité de sensibilisation sur les cultures d’automne et les engrais verts a été réalisée, ainsi qu’une journée de visites des aménagements hydro-agricoles mis en place. L’analyse des pratiques agricoles par rapport aux résultats de la qualité de l’eau a été effectuée pour 6 sous-bassins versants. Cette analyse a été présentée aux producteurs des sous-bassins versants respectifs lors d’activités collectives.

De plus, une présentation du projet aux maires de la MRC a été effectuée en mai 2013. Aussi, trois bulletins d’information ont été envoyés à tous les producteurs participants depuis 2011.

La problématique majeure est les sols pentus à nu l’hiver. Nous avons donc décidé de prendre une avenue vers les cultures d’automne et les engrais verts.
Pour cette année les trois objectifs spécifiques poursuivis étaient :

  1. Augmenter les superficies cultivées sous des pratiques de couverture du sol
  2. Réaliser des aménagements permettant le contrôle de l'érosion (au champ, en zones riveraine et littorale)
  3. Favoriser la protection des cultures

La stratégie d’intervention poursuivie cette année pour les deux premiers objectifs était d’approcher les producteurs par exploitation et de travailler sur ces deux axes selon les problématiques identifiées lors des deux années précédentes. On privilégiait un aménagement hydro-agricole lors de foyer d’érosion plus important et localisé.
Pour le troisième objectif, nous avions ciblé deux zones principales où intervenir sur cet objectif. C’est principalement de la sensibilisation qui a été réalisée par rapport à cet objectif, de manière individuelle et collective (activité d’information).

Pour les deux premiers objectifs des réalisations ont été effectuées, ce qui a permis une progression. Trois activités collectives ont été réalisées en 2013-2014 dont une en collaboration avec l’OBV du Fleuve Saint-Jean. Deux articles ont été publiés sur le projet et un photo-reportage.

 

ferticonseil logo footer
Bovi Expert Logo petit

Tous droits réservés © Ferticonseil, 2016.

Réalisation Synergie Communication Web